Exemples : Cholesterol, Arthrose, Alzheimer, ...

  • Santé A Z
  • Foie hyperéchogène stéatosique: est-ce normal en cas d'une hépatite A et une hépatite B?

Foie hyperéchogène stéatosique: est-ce normal en cas d'une hépatite A et une hépatite B?

Pour aller plus loin : 
Foie hyperéchogène stéatosique: est-ce normal en cas d'une hépatite A et une hépatite B?

Plusieurs affections ont parfois les mêmes manifestations et seuls certains examens spécifiques peuvent les différencier. Ces cas sont plus difficiles à comprendre pour nous et suscitent parfois de nombreuses questions. Les réponses ne sont pas toujours évidentes ; laissons plutôt aux médecins ce rôle délicat…

 
 
Favoris   Google   Facebook   Twitter  
 


A l’échographie, un foie hyperéchogène stéatosique est d’un aspect brillant ; la différence de contraste entre les vaisseaux et le parenchyme hépatique n’est pas nette ; les différentes structures sont mois visibles et difficiles à distinguer.
Un foie hyperéchogène stéatosique est essentiellement un signe échographique d’une stéatose hépatique.

La stéatose hépatique est une affection caractérisée par une accumulation de lipides dans les cellules du foie. Ces lipides sont surtout des triglycérides ; ce phénomène est secondaire à plusieurs mécanismes :
- soit à un excès de fabrication de triglycérides au niveau du foie. Ce mécanisme est essentiellement rencontré lors d’un excès d’apport alimentaire en acide gras chez les personnes obèses ou diabétiques.
- soit à une mauvaise évacuation de triglycérides par les cellules hépatiques (hépatocytes) dans le sang, secondaire à un déficit en protéines responsables de leur transport.
- Soit par perturbation au niveau du fonctionnement des enzymes du foie, à l’origine d’un excès de métabolisme des aliments en faveur d’une hyperproduction de triglycérides. Ce mécanisme est essentiellement lié à un excès de consommation d’alcool ou secondaire aux effets de certains médicaments. Ce problème au niveau enzymatique peut être lié à un déficit enzymatique d’origine congénitale.

On distingue essentiellement, selon leur cause et leur caractéristique histologique, deux (2) types de stéatoses hépatiques :
- Les stéatoses hépatiques alcooliques
- Les stéatoses hépatiques non alcooliques

Plusieurs facteurs favoriseraient le risque de développement d’une stéatose hépatique non alcoolique, comme :
- Le diabète
- L’obésité
- Les antécédents de chirurgie au niveau de l’abdomen
- Certains médicaments : corticostéroïdes, les antirétroviraux, médicaments utilisés dans le blocage du système immunitaire, les médicaments utilisés dans la chimiothérapie

En général, une hépatite d’origine virale, les affections hépatiques d’origine alcoolique, l’hépatite auto-immune constituent des diagnostics différentiels de la stéatose hépatique non alcoolique. Selon le mécanisme pathogénique, les causes d’une stéatose hépatique non alcoolique sont essentiellement liées à une surcharge pondérale, un diabète et une hypertriglycéridémie.

Cependant, des cas de stéatoses hépatiques ont été rencontrés dans le cadre d’une hépatite virale, mais cela concerne essentiellement le virus de l’hépatite C ; la corrélation entre ces deux affections du foie est liée à la chronicité de l’hépatite virale C. Et il n’est pas rare qu’une stéatose hépatique se manifeste de façon concomitante à d’autres affections hépatiques d’allure chronique. La biopsie seule permet de différencier les caractères histologiques et d’établir des diagnostics précis.

La présence d’une hépatite virale A, d’une hépatite virale B, avec un aspect de foie échographique stéatosique doit faire l’objet d’une exploration plus poussée. La biopsie seule peut trancher sur l’existence concomitante ou non de ces trois atteintes hépatiques, dont les origines, les modalités d’évolution et les modalités de prises en charges sont complètements différentes. La recherche des facteurs de risques liés à la stéatose hépatique est obligatoire.

Les hépatites d’origine virale sont essentiellement diagnostiquées à partir d’une sérologie, par la mise en évidence des anticorps et des antigènes.
L’échographie n’est pas systématique et n’a pas de valeur diagnostique particulière dans ces affections. Elle est le plus souvent normale ou avec un foie inflammatoire, légèrement augmenté de volume.

Pour aller plus loin

Les hépatites

Dernière modification le 12/06/2013

 

 
Catégories liées :
Hépatite A, Hépatite virale B, Examens avantages

Vous avez une question? Posez-la à la Communauté!

 
 
Publicité
 
PUBLICITE
newsletter pour rester informé

lire la dernière newsletter